in

Quelles sont les techniques ancestrales pour lutter contre la sécheresse et la chaleur au jardin ?

Les épisodes de canicules et de sécheresse atteignent cet été encore, des records de chaleur qui provoque des dégâts importants au jardin.

En effet, les périodes de chaleur intense et de sécheresse sont de rudes épreuves pour les jardins et les potagers. Soumis à la sécheresse et à une forte chaleur, les jardins subissent une évaporation très importante, la terre se craquelle et beaucoup de végétaux, incapables de s’adapter à ces chaleurs intenses, dépérissent à vue d’œil. Il suffit même de quelques jours de chaleur et de sécheresse pour que les plus belles plantes jaunissent et perdent ainsi leurs feuilles à cause du manque d’eau. Il est alors nécessaire de préparer son jardin à ces aléas. Pour ce faire, découvrez ces moyens ancestraux, utilisés depuis des générations par des jardiniers amateurs et professionnels, pour protéger votre jardin de la sécheresse et de la canicule.

Comment lutter contre la sécheresse et la chaleur au jardin ?

Durant la période estivale, le principe est de maintenir l’humidité dans l’air du jardin afin de lutter contre la sécheresse et les fortes chaleurs. Comment faire ? Voici quelques astuces efficaces pour aider votre jardin à faire face aux phénomènes climatiques de l’été !

Installer des collecteurs d’eau

Il est évident que le jardin a besoin de suffisamment d’eau pour affronter la sécheresse et la chaleur. Vous devez alors économiser et stocker assez d’eau. Pour cela, installer des collecteurs d’eau de pluie est la solution pratique et nécessaire. D’autant plus que l’eau de pluie s’avère une alternative à l’eau trop calcaire du robinet. Vous pouvez également recueillir de l’eau du robinet pour avoir assez de réserves en période de restriction d’eau.

Couvrir les sols avec du paillis

Le paillage est indispensable pour permettre au jardin de faire face à la sécheresse. En effet, le paillage naturel retient l’humidité dans la terre, mais il la nourrit également par sa décomposition. En plus, le paillis participe à la lutte contre la croissance rapide des mauvaises herbes. Pour ce faire, utilisez de la paille, du gravier ou des cailloux, des écorces, des copeaux de bois, de l’herbe coupée ou les tontes de pelouse, des feuilles et des brindilles. Favorisez la diversité pour que votre paillage soit nourrissant et protecteur pour aider votre jardin à supporter la sécheresse. Si vous n’avez pas de paillis, optez pour du tissu non tissé.

Ne pas tondre la pelouse

Avoir une herbe haute permet de maintenir un microclimat dans la pelouse supérieure. Il permet de maintenir l’humidité et de mieux gérer l’eau. Vous pouvez garder votre pelouse jusqu’à 15 cm par exemple, notamment sous les arbres.

Arroser minutieusement les végétaux à bon escient

Pour préserver votre jardin de la chaleur et de la sécheresse, l’arrosage ne doit surtout pas être oublié. Le plus judicieux est avant tout d’arroser votre jardin tôt le matin ou en soirée afin de permettre à l’eau d’irriguer en profondeur la terre. Lors de l’arrosage, veillez à ne pas mouiller les feuillages. Vous devez trouver la bonne fréquence d’arrosage pour répondre aux différents besoins de vos variétés de végétaux. Vous avez la possibilité d’utiliser des tuyaux d’irrigation et d’infiltration automatiques pour faciliter l’arrosage et réaliser des microarrosages réguliers.

mm

Rédigé par Nabila

Je m'appelle Nabila. J'ai 28 ans et je suis rédactrice web et content manager.
Je suis passionnée par le web, l'e-Marketing, le Web Design, la rédaction, la conception, web...Tant qu'il y a créativité, marketing, et originalité