Crédit photo : © Canva
in

Pourquoi arroser les plantes avec du lait ? Tous les bienfaits de cette technique agricole ancienne.

Arroser ses plantes avec du lait peut paraître saugrenu comme idée. Cependant, il s’agit d’un engrais naturel que les végétaux apprécient particulièrement.

Que cela soit pour vos plantes d’intérieur ou d’extérieur, savez-vous que les arroser de quelques gouttes de lait peut stimuler leur croissance ? Savez-vous que cette technique ancestrale permet de se prémunir de certaines inconvenances ? C’est un engrais naturel qui a déjà fait ses preuves et qui a l’avantage d’être facile à utiliser et écologique. Vous souhaitez l’essayer ? Focus sur ses avantages, les précautions d’emploi et la méthode d’application.

Ce que le lait apporte de bon à vos végétaux

De concert, tout le monde sait que le lait est une précieuse source de calcium. Il est bénéfique tant aux grands qu’aux petits. Cependant, vous ignorez probablement qu’il peut aussi être utile à vos plantes. Il permet de résorber une carence en calcium chez les végétaux, manifestée par une pourriture apicale de leurs floraisons. C’est un phénomène souvent observé chez les tomates, les poivrons et les courgettes.

En hydratant la plante avec du laitage, vous en améliorerez sa santé et son rendement. C’est à juste titre vu que c’est un aliment avec une forte teneur en microorganismes, en vitamine B, en bons sucres et en protéines. Il contient en plus des enzymes limitant l’apparition de bactéries et de moisissures. Cela aussi un parfait antifongique. Il aide à lutter contre l’oïdium et le virus de la mosaïque des feuilles. Il est même capable d’éloigner les pucerons. Non content de servir de barrière, le lait va aussi stimuler l’apparition des bons microbes dans le sol. Cela permet d’en réguler le pH.

La principale précaution : pas d’excès avec le lait

Bien que le laitage constitue un parfait complément pour les plantes, il ne doit aucunement substituer à l’arrosage à l’eau claire. C’est un engrais et non un substitut de l’eau. Il doit donc être utilisé avec modération.

Même s’il fournit de bonnes bactéries, ces dernières finissent par se désagréger. S’exhale en plus une odeur désagréable découlant de la décomposition des graisses de lait. Cela peut notamment ralentir le développement de la plante. Si cette odeur apparaît, il suffit d’arroser un peu la plante avec de l’eau.

Autant que possible, préférez les laits écrémés ou demi-écrémés pour limiter ce phénomène de décomposition. Pour la quantité, vous pouvez arroser ou vaporiser la plante de lait tous les 3 mois ou en mi-saison.

Si cette précaution vous rebute, découvrez nos astuces pour faire pousser vos plantes en quelques jours et bien les développer.

Comment arroser ses plantes avec du lait ?

Pour appliquer cette technique, vous aurez besoin de :

  • Lait entier, écrémé ou demi-écrémé : frais, pasteurisé, en poudre,
  • Un vaporisateur ou un petit arrosoir pour les plantes d’intérieur,
  • Un pulvérisateur à pompe ou un plus gros arrosoir pour les plantes d’extérieur.

Pour ce qui est de la recette, vous devez diluer votre lait dans de l’eau à part égale (50/50). Quant à l’application, soit vous vaporisez les feuilles, soit vous arrosez la terre. Si vous optez pour la première option, les feuilles vont absorber le laitage. Évitez de trop en mettre pour limiter les résidus. Sinon, vous devrez nettoyer doucement le feuillage. Pour la seconde option, assurez-vous juste de le faire au moment le plus chaud de la journée.

mm

Rédigé par Nabila

Je m'appelle Nabila. J'ai 28 ans et je suis rédactrice web et content manager.
Je suis passionnée par le web, l'e-Marketing, le Web Design, la rédaction, la conception, web...Tant qu'il y a créativité, marketing, et originalité