in

Les tomates appellent à l’aide avec leurs feuilles : si elles jaunissent, agissez immédiatement

Les marques jaunes sur les feuilles de vos tomates doivent vous alerter, car elles indiquent qu’il y a un problème.

Cultiver des tomates dans son jardin est loin d’être une opération compliquée. Cette plante est réputée pour pousser facilement. Toutefois, il arrive qu’elle rencontre aussi des problèmes comme le jaunissement de ses feuilles. Il s’agit, en effet, d’un phénomène normal causé par différents facteurs. Il est également possible d’y remédier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le jardin de Mimie (@jardi_mimie)

Arroser correctement pour éviter de jaunir les feuilles

Un arrosage inapproprié est généralement la cause la plus fréquente de la présence des traces jaunes sur les feuilles de vos tomates. Votre culture de tomate ne supporte pas très bien le manque d’eau et aussi l’abondance d’eau. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est plus sage de déterminer la quantité d’eau en fonction des conditions météorologiques. Si vous constatez qu’il y a beaucoup d’humidité, donc il faut limiter l’arrosage. Et lorsqu’il fait chaud, vous êtes plutôt tenu de maximiser l’aspersion d’eau.

Avoir un œil sur la composition du sol

Le manque d’eau n’est pas la seule raison du jaunissement des feuilles de votre tomate. L’absence de certains éléments, comme l’oxygène dans le sol, peut également en être la cause. Cette carence est généralement le fruit d’un terrain à la fois dense et dur. Pour éviter que cette situation ne se produise, il est important de remuer régulièrement le sol pour l’aérer. Toutefois, il faut bien exécuter l’opération pour éviter que les racines des tomates ne soient pas abîmées.

Protéger les racines pour éviter les pourrissements

Il arrive également que vos plants de tomates ne poussent pas malgré que vous les arrosiez souvent. Cette action risque encore de pourrir les racines et d’entraîner des traces jaunes au niveau des feuilles. Et vous ne pourrez même plus sauver la plante en question. Le mieux est de passer par une transplantation tout en enlevant les parties concernées. Si, par malheur, de nombreuses zones ont été touchées, alors il ne sera plus possible de continuer la culture.

Se préparer contre les maladies fongiques

Votre culture de tomates n’est jamais à l’abri d’une maladie. Et dès que cela se présente, il est vivement recommandé d’agir. Le plus souvent, c’est la maladie fongique qui touche votre plantation. Il ne faut pas oublier que les insectes comme les pucerons sont les principaux vecteurs de cette maladie. Pour se débarrasser de cette dernière, il suffit de traiter les parties concernées. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour obtenir des conseils pertinents pour protéger vos tomates.

Opter pour des engrais de qualité pour bien nourrir le sol

La couleur jaune des feuilles de tomates indique souvent que la plante ne reçoit pas les bons nutriments. C’est pourquoi il est important d’utiliser des fertilisants de qualité pour apporter les substances nécessaires à la croissance de la plante. Il faut éviter les produits chimiques et plutôt privilégier les engrais à base d’ingrédients naturels. L’azote doit être le composant principal de l’engrais puisque ce dernier est en mesure de donner plus de fraîcheur à vos feuilles de tomates.

Rédigé par Plume