La trottinette électrique connaît un vrai succès depuis quelques mois et a envahi les trottoirs des grandes villes. Pratique, rapide et maniable, ce nouveau moyen de déplacement séduit toutes les générations, tant les étudiants que les cadres. Contrairement au vélo, elle ne demande aucun effort physique, et la plupart des modèles sont pliables, ce qui permet de la ranger plus facilement dans un appartement ou en arrivant au bureau.

Même si elle demande un investissement de base assez important, elle peut se révéler vite économiquement intéressante : pas de carburant, pas d’abonnement de bus, pas de frais de parking. Elle peut aussi être facilement cumulable avec d’autres moyens de transport. Vous pouvez par exemple aller jusqu’à la gare en trottinette si vous devez prendre régulièrement le train. Il pleut ? Vous pouvez sans problème monter dans le bus avec votre trottinette.

Comment choisir une trottinette électrique ?

Pour choisir une trottinette électrique, pensez d’abord à regarder son poids. Si le plateau est presque toujours en aluminium léger, les autres éléments qui composent la trottinette (moteur, batterie, châssis, câblage…) peuvent vite faire la différence. Les trottinettes les plus légères pèsent autour de 8 kilos, les plus lourdes près de 16 kilos.

Une trottinette électrique étant de plus en plus rapide (25 km/h en moyenne), mieux vaut de pas négliger les éléments de sécurité. Vérifier la technologie de freinage, les éléments réfléchissants, la présence d’un avertisseur sonore et la qualité des pneus, pour éviter une chute en cas de pluie.

L’autonomie est aussi un critère essentiel. En moyenne, une trottinette électrique peut parcourir entre 20 et 25 km, mais cela dépend entre autres de votre poids et de votre parcours (elle consomme moins en descente qu’en montée par exemple). Pour la recharger (sur une prise secteur), il faut compter entre 3 et 5 heures.

D’autres éléments peuvent aussi entrer en ligne de compte dans votre choix :  la largeur du plateau pour une position plus confortable, la largeur des pneus pour plus de stabilité, le guidon réglable en hauteur, la présence d’un garde-boue et d’un éclairage suffisant, ou encore d’un compteur (indiquant la vitesse, le niveau de la batterie, le kilométrage total…).

Côté budget, les prix sont très variables selon les marques et les options, mais comptez entre 500 et 1300 euros pour une trottinette de bonne qualité. Pour ne pas vous tromper dans votre choix, n’hésitez pas à vous renseigner et à consulter des pages spécialisées sur internet, comme ce comparatif des trottinettes électriques.

Les modèles ES1 et ES2 de Ninebot

Le modèle ES1 de la marque Ninebot dispose d’un plateau large et d’un grip en caoutchouc pour plus de confort, et elle fait partie des poids plume avec ses 11 kilos. Son design est sobre, sans câble apparent. Le moteur se situe dans la roue avant et les batteries à l’intérieur de la potence. Elle est simple d’utilisation avec un bouton d’allumage, et deux gâchettes sur le guidon, un pour le freinage, un pour l’accélération. Elle propose deux modes d’accélération, un “modéré” et un “sport”. Il y a un phare à l’avant, mais on regrette l’absence de lumière arrière au freinage, et d’un avertisseur sonore. Grâce aux pneus pleins, il n’y a pas de risque de crevaison, contrairement aux pneus gonflés.

Petite soeur de l’ES1, le modèle ES2 (12,5 kilos) design dispose d’un compteur avec affichage numérique, qui indique la vitesse et le niveau de batterie. En plus de la lampe à l’avant et des deux LED sur la roue arrière, elle dispose d’une bande lumineuse sur toute la longueur de la partie inférieure de la planche. Cette bande lumineuse  permet d’être bien vue la nuit et elle est programmable via l’application Ninebot : elle peut ainsi changer de couleur, et s’allumer en continu ou par intermittence, selon la vitesse par exemple. Les amortisseurs à l’avant et l’arrière permettent un meilleur confort de conduite.

Le modèle m365 de Xiaomi

La marque chinoise Xiaomi se lance sur le marché des trottinettes électriques avec ce modèle disponible à un prix très attractif.

A ce prix-là, la marque propose peu d’options, pas de compteur par exemple, mais la trottinette dispose quand même d’un phare LED à l’avant, d’un feu stop sur le garde-boue arrière, ainsi que d’un avertisseur sonore. Un bouton unique situé sur le guidon permet de mettre la trottinette en route, d’allumer les feux, ou encore de passer du mode normal au mode économique. Le niveau de la batterie est indiqué par une série de LED qui s’éteignent au fur et à mesure que la batterie se vide.

Pour accéder à davantage de réglages, il existe deux applications mobiles compatibles avec cette trottinette, Ninebot et Mi Home. Vous pourrez notamment y voir la vitesse, l’autonomie restante en kilomètres,  le niveau de batterie et le kilométrage total. Il y a même une fonction antivol !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici