Tout savoir sur le démembrement en SCPI

0
228
demembrement scpi

En raison des divers choix d’investissement offerts par la SCPI, elle fait partie des investissements le plus profitable actuellement. La SCPI utilise nombreux modes de souscription comme le contrat d’assurance vie, le crédit bancaire et le démembrement en SCPI. Le présent article parle davantage du démembrement en SCPI. Ainsi, nous allons découvrir par le biais de cet article la définition du démembrement en SCPI, les différents types de démembrement en SCPI et les différents avantages du démembrement en SCPI.

La définition du démembrement en SCPI

Comme il a été mentionné préalablement, le démembrement en SCPI est l’une des modes de souscription offerte par la SCPI. Cependant, avant de s’aventurer dans cette méthode, l’investisseur doit apprendre ses bases. En effet, c’est une technique juridique qui divise la propriété d’un bien en deux droits bien distincts : la nue-propriété et l’usufruit. Par conséquent, la possession d’un bien est fractionnée entre le nu propriétaire et l’usufruitier. Ce dernier a le droit d’user le bien ainsi que de jouir des rémunérations obtenues alors que le nu propriétaire ne possède que la propriété.

Plusieurs raisons incitent les épargnants à utiliser le démembrement en SCPI. En effet, via cette méthode, il peut créer un capital et des rémunérations, organiser la transmission et surtout rentabiliser l’usufruit.

Vous souhaitez vous renseigner sur la SCPI ?
Nous vous proposons Portail-SCPI, un site dédié à l’investissement en SCPI qui vous accompagne dans votre démarche, vous aurez accès à toutes les SCPI du marché, de plus un conseiller en gestion de patrimoine vous est attribué pour vous guider gratuitement et mener à bien votre projet.

Les types du démembrement

Il existe deux types de démembrement en SCPI : le démembrement temporaire et le démembrement viager. Pour le premier type de démembrement, la SCPI se fonde sur une clé de démembrement qui a été déterminée antérieurement. Cette clé va ensuite permettre la détermination de la valeur de la nue-propriétaire et la valeur de l’usufruit en fonction de la durée. Pour ce qui est du démembrement viager, le partage se réalise en fonction de l’âge de l’usufruitier. Concernant la clé de répartition, elle est fixée par un barème fiscal. De ce fait, quand l’usufruitier décède, la possession du bien est donné complètement au nu propriétaire. Ainsi, ce type de démembrement prend fin lors du décès de l’usufruitier.

Les avantages du démembrement en SCPI

Le démembrement en SCPI est une méthode de souscription aussi bien pour les personnes physiques que pour les entreprises. Ainsi, allons découvrir les avantages offerts par cette technique pour ces deux parties.

Les avantages pour les personnes physiques

Pour les personnes physiques, le démembrement en SCPI est une technique bénéfique afin de se constituer un capital et d’avoir des revenus supplémentaires. Par ailleurs, c’est une méthode qui facilite également la transmission de son bien. Enfin, sur le plan fiscal, selon sa situation, l’épargnant peut choisir pour l’usufruit ou la nue-propriétaire.

Les avantages pour les personnes morales

Par le biais d’un démembrement en SCPI, les entreprises peuvent bénéficier d’une gestion d’un excédent de trésorerie, d’une conception de revenu et de capital et d’une rentabilité plus élevée. Par ailleurs, via cette technique, l’entreprise pourra également réaliser un amortissement comptable.

Pour conclure

Pour conclure, en dehors de la flexibilité, accessibilité et la rentabilité, la SCPI propose aux entreprises et aux investisseurs diverses techniques de souscription comme le démembrement qui était le sujet abordé par cet article. Comme nous l’avons vu, c’est une méthode très avantageuse autant bien pour les personnes physiques que morale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici