in

Cultiver des champignons dans le jardin : si vous commettez des erreurs, vous n’obtiendrez pas de champignons

De plus en plus de personnes suivent actuellement la tendance de la culture de champignons comestibles dans leur propre jardin !

Plus besoin d’aller dans les forêts pou récolter les champignons. En fungiculture ou myciculture, il suffit d’offrir au champignon offrir un espace humide et frais à l’abri du vent pour les faire développer. En effet, il est aujourd’hui possible de réussir sa propre production de champignon en extérieur, dans un emplacement couvert, comme en intérieur. Il peut alors s’agir d’un jardin, d’une cave ou d’un garage. Dans le cadre d’une culture en extérieur, il existe différentes règles à savoir pour ne pas commettre des erreurs et voir toute sa plantation disparaître ! Nous avons réuni pour vous les meilleurs conseils pour réussir votre culture de champignons !

La culture de champignons dans son jardin : comment faire ?

Choisir de cultiver ses propres plants de champignons dans son jardin requiert beaucoup de patience. Il faut également être minutieux sur chaque besoin des champignons. En effet, les champignons vont prendre du temps avant d’aimer la parcelle qui leur est attribuée. De plus, ils ne pousseront que si toutes les conditions adéquates sont réunies, comme en forêt. Voici les conditions appropriées pour réussir votre culture de champignon :

Le choix de l’emplacement

Les champignons ont besoin d’un endroit avec suffisamment d’ombre. Ils n’aiment pas les courants d’air, mais ont toutefois besoin d’assez d’aération et d’humidité. Il faut éviter les emplacements trop ensoleillés et les sols trop secs. La sècheresse et la chaleur risquent de nuire à leur croissance.

Le choix des semis

Il existe différentes façons de semer les champignons dans son jardin. On retrouve en effet les semis en poudre, en spore ou en suspension. Il est alors important de savoir bien choisir son semis en fonction de son sol et de son jardin. En effet, il faut prendre en compte les types d’arbres en place. Dans le cadre d’un jardin doté des arbres appropriés, il est possible de semer un mélange de champignon en poudre ou en suspension avec des germes vivants des champignons souhaités. Les plus courants sont les girolles, les cèpes, les cosaques, les bedels et les toboggans.

En l’absence des arbres appropriés au type de champignons voulus, il est alors nécessaire de planter d’abord les arbres avant de se mettre à la culture des champignons. Chaque champignon a en effet ses arbres préférés qui leur donnent les conditions favorables à leur développement grâce à leur symbiose. Les cèpes, par exemple, préfèrent l’épicéa, les chênes, les bouleaux et le hêtre.

Le choix des plants d’arbres

Pour ce faire, il faut choisir les plants, dont la motte est complètement envahie par le champignon. Il fait également opter pour des plants d’arbres avec des fructifications visibles. En principe, vous sentirez tout de suite l’odeur typique des champignons.

Une bonne irrigation

Les champignons ont besoin de suffisamment d’eau pour pousser. En effet, durant les saisons sèches où il n’y a pas de pluie, aucun champignon ne pousse dans les forêts. Ainsi, si vous voulez que votre culture se développe, vous devez arroser vos champignons régulièrement, voire tous les jours tant que la pluie n’est pas au rendez-vous. De préférence, il est conseillé de faire l’arrosage le soir pour que les plants absorbent bien l’humidité. En pleine journée, une bonne partie de l’eau va en effet s’évaporer. Aussi, il faut éviter de diriger de forts jets d’eau sur les champignons au risque de les abîmer.

La meilleure façon de semer le champignon

Bien semer les champignons consiste à créer avant tout un sillon d’environ 20 cm de profondeur à une distance de 0,5 à cm de l’arbre à proximité des racines. Après avoir rempli le sillon de suffisamment d’eau et l’avoir laissé s’imprégner d’humidité, on applique le semis.

mm

Rédigé par Nabila

Je m'appelle Nabila. J'ai 28 ans et je suis rédactrice web et content manager.
Je suis passionnée par le web, l'e-Marketing, le Web Design, la rédaction, la conception, web...Tant qu'il y a créativité, marketing, et originalité