Crédit photo : © Canva
in

Comment conserver les herbes aromatiques plus longtemps au réfrigérateur ?

Comment conserver les herbes aromatiques plus longtemps au réfrigérateur ?

Savez-vous qu’il existe plus d’une méthode permettant de conserver vos herbes aromatiques durant plus d’une semaine ? Vous pouvez opter pour différents techniques suivant vos besoins et les propriétés de la plante pour en préserver la fraicheur. Quelles sont-elles ? Découvrez-les sans attendre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mathilde (@cuistolab)

Le séchage

La plupart des herbes aromatiques préservent leurs saveurs quand elles sont séchées. Cependant, il y a des exceptions. Le cerfeuil, le basilic, le persil et la ciboulette perdent facilement leur essence avec cette technique. Il vaut mieux les tailler à mesure que vous les utilisez en cuisine. L’estragon, la sauge, la coriandre et la menthe se sèchent, mais dans l’idéal, il vaut mieux les congeler pour en préserver les saveurs. Le séchage convient plus particulièrement au romarin, au thym, à l’origan, à la marjolaine ou encore à la sarriette.

Pour mettre en œuvre cette méthode, il faut sécher les tiges de la plante à l’air libre sur un chiffon durant 3 heures. Vous pouvez aussi vous contenter de les essuyer délicatement au chiffon. Créez ensuite une botte de plantes à regrouper et à attacher avec un élastique au niveau des tiges. Placez vos gerbes d’herbes à l’ombre. Une fois sèches, vous pouvez les stocker dans des bocaux en verre en prenant soin de ne pas trop les tasser.

Cette technique permet de conserver vos herbes pendant environ une année.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par by_saralinaire (@regale_et_vous)

La congélation

Cette technique permet étonnamment de conserver vos herbes plus longtemps que le séchage. Si vous souhaitez sécher du persil ou du cerfeuil, vous devez vous y prendre juste après la cueillette afin d’en préserver les saveurs. D’ailleurs, cela prévaut pour d’autres aliments. Pour la carotte, plusieurs méthodes de conservation sont, par exemple, applicables juste après l’arrachage.

La méthode de congélation s’adresse surtout aux hautes herbes. Les fines herbes se congèlent entières ou hachées en mille morceaux.

Pour la mise en œuvre, le persil se met directement et à même la tige dans un sachet de congélation. Il se cisèle de lui-même avec le froid. Vous pourrez ensuite couper les tiges et passer les feuilles à l’eau claire.

Pour ce qui est des herbes aux feuilles fragiles, gardez-vous de les nettoyer en les passant directement au robinet. Il vaut mieux les laver à la main pour un rinçage plus doux. Laissez-les ensuite sécher.

Pour le cas particulier du basilic, celui-ci a tendance à noircir quand il est congelé. Pour y remédier, il suffit d’en faire du pesto ou de le hacher au couteau avant de le mettre dans un bac à glaçons à recouvrir d’huile.

Avant de sceller et de mettre vos sacs à congeler, veillez à ce qu’il y soit inscrit le nom de la variété de la plante et la date de récolte avec un feutre indélébile.

La mise en huile

Utiliser de l’huile pour conserver ses herbes aromatiques à congeler aide à les protéger de l’oxydation. En enrobant les feuilles, l’huile va les éviter d’être brulé par le froid et de se dessécher. Cette méthode convient tant au basilic qu’à la coriandre, à l’estragon et au cerfeuil.

Pour appliquer la mise en huile, il faut hacher la plante en de fins morceaux et les placer dans un bac à glaçons. Recouvrez-les d’huile et mettez le bac à congeler.

Vous pourrez vous servir directement des cubes d’herbes dans les plats cuisinés comme vos plats de légumes, de pommes de terre et de viande. Cela ajoute de la saveur à la préparation.

mm

Rédigé par Nabila

Je m'appelle Nabila. J'ai 28 ans et je suis rédactrice web et content manager.
Je suis passionnée par le web, l'e-Marketing, le Web Design, la rédaction, la conception, web...Tant qu'il y a créativité, marketing, et originalité