in

Beaucoup de gens pincent mal le basilic et le gâchent. Apprenez à le faire correctement !

Le basilic est une plante rustique. Il est peu sensible. Comment alors le pincer correctement ? La suite dans cet article.

L’été : le temps du basilic

Vous pouvez vous-même planter votre basilic. C’est l’été, vous pouvez commencer à le planter à l’extérieur dans votre jardin ou sur le porche. Le basilic préfère la chaleur et se porte mieux à l’extérieur que dans la cuisine, sur les rebords de la fenêtre. Vous pouvez aussi transplanter votre basilic à l’extérieur dès que la température augmente.

Essayez d’autres variétés de basilic

Si vous aimez les plantes aromatiques, sachez qu’il existe plusieurs variétés de basilic. Elles sont toutes aromatiques et leur résistance est variable d’une variété à une autre. Plus la tige est droite et légèrement ligneuse, plus le basilic est résistant.

Le basilic que vous rencontrez le plus souvent dans les supermarchés est le basilic vrai (Ocimum basilicum).

D’autres variétés peuvent être semées et plantées chez vous comme le basilic sacré (Ocimum sanctum), le basilic vivace (Ocimum gratissimum) ou le basilic américain (Ocimum americanum) et bien d’autres.

Vous êtes débutant : essayez avec des plantes plus robustes

Pour les débutants, il est recommandé de cultiver des plantes robustes. Elles supportent mieux les variations de température et l’ensoleillement.

 

Le basilic a besoin d’être pincé

Comme toute plante, le basilic a besoin d ‘être arrosé régulièrement. Il est important d’apporter les nutriments nécessaires. Mais il doit également être pincé. Pourquoi pincer le basilic ? Cette opération a pour objectif de provoquer la sortie de nouvelles pousses afin que la plante ait une belle forme. Votre basilic s’épaissit après un pinçage. Même si vous n’en consommez pas, taillez régulièrement la plante.

Comment pincer le basilic ?

Le pinçage est très simple. Il faut respecter quelques règles.

La première est de ne pas tailler la tige si elle est déjà ligneuse. Vous choisissez des tiges encore tendres. Avec l’expérience, vous sentirez avec vos doigts si la tige est tendre ou si elle est déjà ligneuse.

La deuxième est le choix de l’endroit où tailler. Lorsque vous avez choisi la tige à tailler, vous pourrez enlever le tiers de la tige juste au-dessus des feuilles où vous observez de nouvelles pousses. C’est le point de départ des nouvelles tiges qui vont rendre la plante plus épaisse et plus touffue. La plante va déclencher la production d’hormones qui accélèrent les ramifications à partir de cette partie de la plante. Il faut couper la tige avec un ciseau bien aiguisé pour faire une taille nette. Il faut bien sûr faire attention à ne pas endommager les nouvelles pousses.

Vous répétez l’opération au-dessus de chaque endroit où vous observez des nouvelles pousses et vous aurez une plante bien dense.

mm

Rédigé par Nabila

Je m'appelle Nabila. J'ai 28 ans et je suis rédactrice web et content manager.
Je suis passionnée par le web, l'e-Marketing, le Web Design, la rédaction, la conception, web...Tant qu'il y a créativité, marketing, et originalité