in

Basilic à la maison dans un pot de fleurs : un pincement correct est essentiel lors de sa culture

Pour bénéficier d’un basilic magnifiquement touffu dans un pot de fleurs, utilisez les techniques correctes !

Cultiver du basilic à la maison dans un pot de fleurs n’est pas du tout difficile. Pourtant, de nombreuses personnes renoncent en raison de plusieurs tentatives infructueuses. En plus de cultiver des graines et de réaliser la culture du basilic dans un milieu offrant une bonne température, un pincement correct est aussi indispensable. Découvrez ces conseils pratiques.

Réussir sa culture de basilic en quelques étapes

Vous souhaitez avoir de beau basilic dans un pot de fleurs à la maison ? Sachez qu’il peut être difficile de maintenir en vie le basilic qui a été acheté au supermarché. Pour réussir votre culture, il est essentiel de respecter ces étapes.

Cultiver des graines

La pré-culture des semis peut se faire en mars ou avril dans des sols nutritifs et bien drainés. En effet, les graines sont à semer et à recouvrir dans un sol riche en nutriments qui est généralement allégé avec du sable ou de la perlite pour une meilleure perméabilité. Il faut aussi veiller à ce que le pot contienne un trou pour se débarrasser de l’excès d’eau. Cette plantation peut se faire dans un pot de fleurs placé à l’intérieur de la maison. Cependant, lorsque le temps le permet, il est possible de placer le pot avec le basilic sur le balcon, dans le jardin ou encore sur le rebord de la fenêtre.

Pincer le basilic

Si vous avez la possibilité de pincer un brin de basilic cultivé, il est recommandé de retirer quelques feuilles inférieures et de les mettre dans l’eau pour s’enraciner. Lorsque votre basilic prend de la racine, il est envisageable de les planter dans des pots de fleurs.

Bien arroser la plante

Le basilic n’a pas d’exigence en arrosage. Cependant, il est essentiel de lui apporter l’eau nécessaire pour son développement.

Vérifier la température

En cas de déplacement de vos pots de basilic, que cela soit de l’intérieur à l’extérieur ou vice-versa, veillez à éviter les grandes différences de température. Sachez que ce type de plantes n’apprécie pas vraiment les changements brusques de température. Le basilic est aussi sensible au froid.

 

À quel moment faut-il pincer le basilic ?

Un pincement correct est une technique efficace permettant de réussir sa culture de basilic. Cette méthode doit se faire sur les rameaux d’une jeune plante, plus précisément au niveau de l’avant-dernière paire de feuilles. Effectivement, il ne faut pas attendre que la plante devienne plus forte.

Pour les plantes plus anciennes, il ne faut pas hésiter à pincer encore plus bas. Par ailleurs, si vous ne souhaitez pas obtenir de graines, il est aussi envisageable de se débarrasser des fleurs. De plus, celles-ci peuvent affaiblir la plante.

En somme, la technique du pincement permet de renforcer la plante et de bénéficier de feuilles magnifiquement touffues.

mm

Rédigé par Nabila

Je m'appelle Nabila. J'ai 28 ans et je suis rédactrice web et content manager.
Je suis passionnée par le web, l'e-Marketing, le Web Design, la rédaction, la conception, web...Tant qu'il y a créativité, marketing, et originalité