À l’Arctique de la Vie est l’histoire d’une petite fille qui, dans la peau d’un ours blanc, se pose la question des violences qu’elle subit sur une planète qui va aussi mal qu’elle.

« Trêve de balivernes et de plaisantages, revenons à nos moutons : les Hommes. Outre leur incapacité notoire à entretenir leur environnement, les Hommes aiment aussi se faire du mal entre eux. Les uns sur les autres. Les uns dans les autres…

Ah si ! 149 féminicides par an, et ça augmente, je parle de la France uniquement, le monde en compte environ 45000 par an, 1 fille sur 3 et 1 garçon sur 5 sont abusés sexuellement avant l’âge de 18 ans et 90% d’entre eux connaissent leur agresseur, les enfants soldats, les guerres, les engrais… et j’en passe ! Tout ça, pour les chiffres qu’on connaît !

Mais sur cette planète, les animaux, se font aussi des crasses entre eux… »

Sarah Dancer a été formée au Cours Florent et commence la mise en scène en 2014 avec Toby ou le saut du chien de Frédéric Sontag, dans laquelle elle joue aussi.

Elle écrit et met en scène sa première pièce en 2016, Abusio. Trompettiste, elle composera aussi les musiques. En septembre 2016, Sarah intègre en tant que professeure le Cours Florent Jeunesse auquel elle est toujours rattachée.

En 2017, elle part pour quatre mois de tournée à travers l’Italie pour jouer Le Petit Prince.

En 2018, elle met en scène des adolescents dans une pièce de Sylvain Levey, au théâtre de l’Oeuvre. En parallèle de ses études de son pour la scène et de régies diverses, elle écrit en 2019 sa deuxième pièce À l’Arctique de la Vie ou Le Réchauffement Climatique face au Viol.

Réservations : BilletReduc

Ou appelez L'Espace Beaujon au 01 42 89 17 32

Ou envoyez un mail à compagniedelasoie@gmail.com